Les 7 axes de travail

1. L’accompagnement à la scolarité
2. Le suivi de santé
3. Le Projet individualisé
4. Le travail avec les familles
5. La protection et la vigilance
6. L’accompagnement à l’insertion
7. Les activités éducatives

1. L’accompagnement à la scolarité

Inscription scolaire :
. Recherche d’un établissement adapté à la jeune dans l’environnement du Lieu de Vie.
Afin que les enfants ne soient pas stigmatisées, les inscriptions ont lieu sur les villes de Damville, Breteuil-sur-Iton, Évreux, Verneuil-sur-Avre et Conches-en-Ouche. Elles disposent ainsi d’un anonymat plus important.

Soutien à la scolarité :
. Aide aux devoirs réalisée quotidiennement par le permanent et les éducateurs
. Utilisation de l’informatique (logiciels éducatifs…)
. Mise à disposition de  livres, de revues, et de documentations diverses

Suivi de scolarité :
. Entretiens réguliers avec les enseignants
. Recueil des autorisations parentales
. Transmission des bulletins scolaires à la famille naturelle ou aux services de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE)

2. Le suivi de santé

– Le Lieu de Vie utilise les services d’un médecin généraliste.
– Lors de l’admission du jeune, il est demandé une copie de ses pages de vaccination.
– Le service organise une visite médicale annuelle pour chacun des jeunes accueillis. Elle  comprend un bilan dentaire et ophtalmologique. Elle sert également à établir les certificats nécessaires aux activités sportives.
– Les bilans et suivis sont ensuite organisés en fonction de chaque situation (notamment, le suivi de l’enfant par un pédiatre ou un diététicien).
– Les vaccins sont suivis régulièrement.
– L’association Entre2 informe la famille et les Travailleurs Sociaux au sujet des problèmes de santé et des traitements prescrits.
- L’autorisation d’opérer des soins sera délivrée par les parents.
- L’accord des parents sera systématiquement sollicité pour tout acte médical ou chirurgical.
– Nous effectuons des sessions d’information sur la santé (drogue, Maladies Sexuellement Transmissibles (MST)…).

3. Le projet individualisé

Un projet individualisé est systématiquement réalisé pour chaque jeune accueillie. Sa forme dépend du type de séjour :
Séjours courts et moyens : Les objectifs sont contenus dans le contrat de séjour.
Séjours longue durée : Le projet de l’adolescente est défini annuellement. Il est décrit dans un document spécifique, signé par la jeune et son référent au sein du Lieu de Vie.

Procédure de projet individualisé concernant les séjours de longue durée
1° / Temps d’observation : Ce trimestre permet d’avoir une vision plus précise de la problématique de la jeune et d’approcher les axes de travail souhaitables.

2° / Recueil des demandes de l’enfant et de sa famille par les intervenants, directement  par le biais de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).

3° / Définition, au cours d’une réunion spécifique, des axes de travail à développer : l’équipe se positionne en fonction de ses observations et de la demande de l’usager. Les axes de travail retenus sont consignés dans le Projet Pour l’Enfant (PPE) adressé par l’ASE.

4° / Demande de l’accord de l’enfant, de sa famille et/ou du service de l’ASE par rapport aux axes de travail proposés.

5° / Transmission du projet finalisé à l’enfant, à la famille et/ou au service.

6° / Mise en place du projet avec  plusieurs concertations dans l’année pour vérifier son bon déroulement et éventuellement l’adapter aux évolutions.

7° / Bilan en fin d’année, ou la mise en place d’éventuelles adaptations.

4. Le travail avec les familles

– Visite d’accueil pour les parents nécessaire a l’accueil
– En fonction des situations et avec l’accord du service de l’ASE, les familles peuvent venir sur le Lieu de Vie soit pour visualiser l’endroit ou leur enfant est accueilli, soit pour échanger avec l’équipe sur le parcours éducatif.
– Le Responsable et/ou le permanent peuvent aussi rencontrer les familles à leur domicile, ou en lieu neutre, ou exceptionnellement sur le Lieu de Vie.
– L’association Entre2 facilite les rencontres de fratries en accompagnant les enfants accueillis à l’extérieur afin qu’ils rencontrent leurs frères et sœurs, ou en les recevant sur place.
– Dans le cas d’un retour, l’équipe assure le suivi de l’enfant dans sa famille dans l’attente de la mise en place de la mesure d’Action Éducative en Milieu Ouvert (AEMO) prévue, ou de l’Aide Éducative à Domicile (AED), en maintenant sa place au sein du Lieu de Vie.
– Nous élaborons et transmettons un calendrier relatif aux droits de visite et d’hébergement et à leur organisation selon le cadre posé par le juge ou le service.

5. La protection et la vigilance

À l’égard des mineurs qui lui sont confiés, le Lieu de Vie et d’Accueil exerce une mission d’éducation, de protection et de surveillance (art. D. 316-1. – I du CASF).
Il applique les dispositions suivantes afin de prévenir les maltraitances, la violence et la négligence :
– Suivi des enfants au CMP, échanges réguliers avec le pédopsychiatre.
– Travail avec une psychologue clinicienne extérieure en cas de difficultés rencontrées par une jeune.
– Rencontre entre  les enfants et les permanents plusieurs fois par semaine.
– Accompagnement et encadrement par les permanents de séjours extérieurs.
– Temps de parole encadrés par le responsable et le permanent.
– Réunion hebdomadaire entre les permanents et les encadrants.
– L’équipe assure également une vigilance quant aux échanges et aux fréquentations des enfants. Elle surveille, si besoin est, les appels téléphoniques et le  courrier.
– L’accès à Internet n’est possible que sur un poste informatique protégé et en présence d’adultes de l’établissement.

6. L’accompagnement à l’insertion

– Aide et accompagnement à la recherche de stages, de formations professionnelles, d’emplois saisonniers ou à durée indéterminée.
– Aide à la recherche d’un appartement (constitution de dossier etc. …) pour soutenir le jeune majeur dans le cadre d’un départ.
– Constitution d’un dossier Maison (Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) avec les professionnels concernés.
– Aide administrative, écoute, temps de parole, pour les jeunes majeures autonomes, ayant été accueillies à La Condéchoise  antérieurement, mais qui rencontrent des difficultés.

7. Les activités éducatives

– Ferme pédagogique
. Apprendre à bien manger (établir des menus et les produire)
. Soins et nourrissage des animaux

– Espaces verts
. Planter
. Récolter
. Préparer
. Entretenir
. Décorer éventuellement avec un intervenant extérieur professionnel…

– Confection d’objets ludiques et de cadeaux à offrir à sa famille
. Cadre photo, objets divers
. Collage, assemblage…

– Atelier informatique
. Programmes d’aide à la scolarité par biais ludique
. Photos numériques avec confection d’un album personnel et d’un album « souvenirs » du Lieu de Vie)…

– Ateliers de création
. Peinture
. Maquettes
. Bijoux…

– Danse et chant  (matériel de sonorisation)

– Bibliothèque et médiathèque

– Jouets et jeux de société

– Potager
. Préparation de la terre, des semis et des plantations, repiquage, arrosage, entretien et récolte
. Travail sur l’alimentation équilibrée et les bienfaits des légumes.
. Mise en page des menus par les enfants

– Verger
. Apprendre à reconnaître les arbres
. Cueillette des fruits
. Élaboration de compotes, confitures et  diverses pâtisseries à base de fruits

– Terrain d’agrément et de loisirs de 10 000 m²

– Sorties à thème

– Séjours extérieurs (sports et loisirs à Center Parcs…)

 

  • projet music avec BGS merci a vous les gars.

    vendredi novembre 23 2018
    > Lire la suite
  • les jeux olympiques des Lieux de vie et d’accueil 2018

    jeudi novembre 22 2018

    img_2987                   nous avons fini deuxième, mais quelle magnifique journée. Merci à tous. A l’année prochaine

    > Lire la suite